Morts pour la France
 

Les monuments aux morts : histoire, statistiques cantonales :
http://villefagnan.wifeo.com/monuments-aux-morts.php






 
Ce monument a été érigé devant l'église en juillet 1947.


Auparavent, après 1914-18 une plaque avait été apposée dans l'église.

Le monument aux morts a coûté 22.664 francs auxquels se sont rajoutés 15.000 francs pour l'entourage. Une souscription avait été ouverte eu préalable. L'inauguration a eu lieu en juillet 1947.


 
Ils sont morts pour la France
1914 -1918
  • le 28 août 1914, René ROUSSEAU, 27 ans, né le 29 mai 1887à Brettes, soldat au 107e Régiment d'Infanterie, tué à l'ennemi à Moislains (Somme) - (jugement du 21 avril 1920 Ruffec). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 28 août 1914, Henri TURBAUD, 28 ans, né le 20 mai 1886 à Brettes, soldat au 307e Régiment d'Infanterie, tué à l'ennemi à Moislains (Somme) - (jugement à Ruffec le 5 sept. 1918). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 16 novembre 1914, Alexandre ROUSSEAU (ROUSSAUD sur SGA), 33 ans, né le 24 mars 1881 à Brettes, fils de René Rousseau et Françoise Lizot, soldat à la 1ère compagnie du 107e Régiment d'Infanterie, tué à l'ennemi au combat de Jonchery (Marne) - transcrit le 26 juin 1915 à Brettes.  (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 28 avril 1915, Georges Eléonore HUGAUD (inscrit Huguaud sur SGA), 32 ans, né le 13 mars 1883 à Longré, sapeur au 6e Régiment du Génie, 12e compagnie/1 bis, mort de ses blessures de guerre à Manonville (Meurthe-et-Moselle) - (transcrit à Brettes le 6 juin 1915). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 14 mai 1915, Octave DENIBAUD, 23 ans, né le 7 février 1892 à Brettes, soldat au 158e Régiment d'Infanterie, tué à l'ennemi devant Noulette (Pas-de-Calais). Retour du corps par train en gare de Ruffec le 31 mars 1922. (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 4 février 1916, François Xavier DUQUERROY (inscrit Duqueroy sur SGA), 23 ans, né (16) le 4 juillet 1883 à Messeux, mort des suites de ses blessures de guerre à Ecurie (Pas-de-Calais) - (transcrit à Brettes le 24 avril 1916). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 12 mars 1916, Georges SABELLE, 25 ans, né le 16 septembre 1891 à Chenon (16), soldat à la 28e compagnie du 78e Régiment d'Infanterie, mort pour la France à l'hôpital mixte de Guéret (Creuse). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 18 avril 1916, Maurice AYRAULT, 21 ans, né le 25 janvier 1895 à Montjean, soldat au 62e Régiment d’Infanterie, tué à l’ennemi à La cote du Poivre, secteur de Verdun (Meuse). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 12 juin 1916, Eugène Marcel MOREAU, 20 ans, né le  4 septembre 1896 à Brettes, soldat au 137e Régiment d'Infanterie, disparu à Thiaucourt (Thiaumont ?) (Meuse) - (jugement du 5 oct. 1921 à Ruffec). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 7 octobre 1918, Georges Adolphe BROUSSARD, 20 ans, né le 10 mars 1898 à Brettes, soldat au 340e Régiment d’Infanterie, tué à l'ennemi à La Cote 88, à Essigny le Grand (Aisne). (Inscrit sur le livre d'or)
  • le 30 décembre 1918, Daniel Henri MAGNANT, 20 ans, né le 25 février 1898 à Souvigné, soldat au 112e Régiment d'Artillerie Lourde, mort pour la France à l'hôpital n°73 à Salies-de-Béarn (64). (Inscrit sur le livre d'or)
1939 -1945
  • le 26 mai 1940,  Roger Marcel Germain Gallais, 29 ans, né le 8 mai 1911 à Ambérac (16), soldat au 9e Escadron du Train des équipages militaires, décédé à Calais (Pas-de-Calais) - transcrit à Brettes le 11 juin 1942.



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site