La Magdeleine

Autres pages concernant La Magdeleine
Association des loisirs

Dans la presse :
- Jusqu'en décembre 2015 http://villefagnan.blogs.charentelibre.fr/la-magdeleine/

- Et depuis décembre 2015 : http://www.charentelibre.fr/charente/la-magdeleine/

Le bon mot de Monique Lericolais, maire de la Magdeleine : "Soyons là où nous vivons, dans nos foyers, nos villages, nos communes, nos lieux d'activité, des semeurs de paix, des semeurs de tolérance, des semeurs de respect de l'autre".

Judicieuse remarque de son prédecessur Claude Perot nommé maire honoraire de la Magdeleine (élu de 1971 à 2014) : "J'ai fait l'équivalent du tour de la terre pour aller aux réunions, pour les nouveaux élus ce sera la distance de la terre à la lune".

 

Tableau brodé par Jacqueline Daigre.
(section patchwork de l'association communale des loisirs)

Dicton
  • Sainte-Madeleine
  • Pluie amène.
  • Si elle ne dure pas longtemps,
  • Elle remplit le grenier de froment.
Sainte Madeleine
La pécheresse de l’Évangile, c'est la fille de Théophile et d’Eucharis, un riche couple juif. Les détails de sa vie avant sa rencontre avec le Christ demeurent inconnus. Possédée par sept démons, elle en est délivrée par Jésus-Christ, qui à cette époque arpente la Galilée pour y répandre Ses bienfaits. Désireuse d’expier ses péchés, elle implore son secours. C’est ainsi qu’un jour elle profite de sa présence chez Simon le Pharisien pour aller le rencontrer. Là, elle se jette à ses pieds, les arrose des ses larmes et les essuie avec ses cheveux. Après qu’il lui ait déclaré que ses péchés sont pardonnés et sa foi sauvée, elle devient sa disciple et l’accompagne dans la plupart de ses déplacements. Il est alors dans sa trente-deuxième année. Lorsqu’il est condamné à la croix, elle assiste à son supplice et demeure présente lorsqu’on descend son corps et qu’on l’embaume. Elle suit encore la procession jusqu’à son tombeau, puis décide de revenir plus tard pour l’embaumer à nouveau. Mais lorsqu’elle arrive sur les lieux, elle n’y trouve plus que les linges qui l’avaient enveloppé. Elle s’en va donc quérir Saint-Jean et Saint-Pierre, qui viennent constater l’absence du corps de Jésus puis retournent en ville. Marie Madeleine, elle, préfère demeurer sur place, consternée et incapable de comprendre ce qui est arrivé. Elle est convaincue qu’il a été enlevé, malgré les importantes mesures de sécurité dont il a été entouré. C’est alors qu’il lui apparaît, sous les traits d’un jardinier, et qu’il lui demande d’aller annoncer sa résurrection à ses autres disciples. Le reste de la vie de Marie Madeleine demeure obscur (Ier siècle) Sainte-Marie Madeleine est la patronne des pharmaciens, des religieuses contemplatives, des droguistes, des fabricants de gants, des coiffeurs, des personnes ridiculisées en raison de leur piété, des parfumeurs, des prostituées repenties et des tanneurs.

Juste pour rire...
Les plaisantins assurent que les habitants de La Magdeleine sont des Magdaléniens qui ont la particularité d'avoir la "machoire démanchée..." Pourquoi ? "Simplement, répond un autre plaisantin, parce qu'ils prononcent le nom de leur commune en insistant trop sur le G !"

Conclusion : heureusement que La Magdeleine ne comporte pas de H !

D'autant plus amusant que La Magdeleine doit son nom à Sainte Madeleine, patronne de l'ancienne paroisse.


D'après le recensement de 1990, 125 personnes vivent à la Magdeleine (janvier 1999) dont 23 enfants scolarisés et 40 aînés de plus de 65 ans.


Petite commune typiquement agricole, son bourg est composé :
  • d'une église du XIIe siècle classée Monument Historique, dont les fondements remontent peut-être au XIe siècle ;
  • d'une habitation qui pourrait dater en partie du Xe siècle ;
  • d'un presbytère ;
  • d'une ferme ;
  • et de l'ancienne maison d'école (fermée dans les années 60) qui comprend aujourd'hui la mairie, une salle de réunion et une habitation.

Mairie ouverte mardi 14h-16h30 et vendredi 9h30-12h
Tél-Fax : 05 45 31 77 81

Mail : mairielamagdeleine@wanadoo.fr

Personnage à citer :
- Le docteur Louis Fays, né à la Magdeleine le 13/05/1887 ou le 13 mars 1870 selon l'A. Nationale, études secondaires au lycée d'Angoulême, Docteur en médecine en 1896, Conseiller Général en 1907 à Ruffec, Conseiller municipal en 1908 à Ruffec, Maire de Ruffec de 1912 à 1945. Le docteur Fays fut aussi député de la Charente de 1928 à 1936, la clinique de Ruffec porte le nom de Pavillon Louis Fays.
- Marius Gagnère fondateur du Groupe de recherches archéologiques et historiques de Villefagnan.

Associations
- Société de chasse
- Association des loisirs : E-mail assocmagdeleine@gmail.com ; on peut découvrir cette association en visitant son site internet : http://assocmagdeleine.wix.com/association-des-loisirs
; et des archives de ses activités : http://pascal.baudouin.pagesperso-orange.fr/loisirs_magdeleine.htm


 
Dans le journal : http://www.charentelibre.fr/2011/09/21/un-four-a-pain-tout-chaud-a-la-magdeleine,1055721.php

En outre, neuf villages, dont certains d'une seule maison, sont dispersés sur les 668 hectares de la commune.
La Magdeleine accueille une association des loisirs qui réunit à date régulière les accros de couture avec du patchwork et de merveilleux petits peintres. Cette association organise par ailleurs le repas du 8 mai et réalise des décorations pour les fêtes de fin d'année
La société de chasse fait le bonheur des amateurs de plein air.
Depuis quelques années, un effort important est réalisé pour le fleurissement des maisons et des villages... A cette occasion, merci à tous ceux qui travaillent pour le plaisir des yeux.

 
Si vous savez à quoi servait cette pierre debout, contactez-moi !



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site