Etoile Football Club Villefagnan


Histoire rapide (source : Gaël Tireau)
«Le Nord du département boude un peu le football et le canton de Villefagnan n’était représenté au District de l’Angoumois que par l’E.S. Courcôme.
Après une trêve d’une douzaine d’années, le F.C. Villefagnan est reparti en championnat départemental.
Malgré la concurrence du rugby à Villefagnan où le quinze local joue les premiers rôles en Poitou Charentes, 52 licences ont été délivrées amenant la création de 2 équipes seniors et 1 équipe cadets.
Le Football club n’a guère d’ambition cette saison car Jauldes et la Rochette semblent devoir se disputer la 1ère place mais l’année prochaine, Villefagnan peut espérer jouer les premiers rôles et gravir un échelon.»
Présidents d’honneur : M. Le Gueut - Conseiller Général, M. Pourageaud - Maire de Villefagnan
Président : M. Micheneau, Directeur du CEG
Vice Présidents : MM. Gouge et Aulard
Secrétaire : M. Gendraud assisté de Mr Pouzioux
Trésorier : M. Thomas assisté de M. Chatain
Extrait Charente Libre du 27 octobre 1971


Les grandes dates du club
1940 à 1948 : Sous le nom de l’Avant Garde Sportive une 1ère équipe de foot est mise sur pied. (Elle rencontrera Pioussay pendant la guerre : http://pioussay.wifeo.com/esperance-pioussay-1941.php

1955 à 1959 : Le F.C. Villefagnan est créé le 2 septembre mais après 4 ans, faute de joueurs et de dirigeants, ils ont dû renoncer.
1971-1972 : Relance du club par notamment le regretté Albert Micheneau
1972-1973 : Montée en P2
13 mars 1974 : Décès du Président Albert Micheneau à qui succédera Claude Perot
1977–1978 : Montée en D2
1980-1981 : Montée en P1, plus haut niveau du club pendant 7 ans
1986-1987 : Jacky Ferron prend la présidence du club pour 4 ans
1987-1988 : Descente en D2
1990-1991 : Descente en P2, J.-L. Lecommandoux devient Président
1993-1994 : Entente avec l’E.S. Courcôme
1999-2000 : L’entente a vécu, retour de l’E.F.C. Villefagnan seul, Didier Sahnoune devient Président
2000-2001 : Montée en D2
2006-2007 : Après le changement des appellations, l’E.F.C.V évolue en D4 en 2004-2005 et descend en D5 2 ans après
2007-2008 : Remontée en D4, Gaël Tireau prend la présidence pour 3 ans
2010-2011 : Didier Sahnoune reprend les rênes du club
27 Mai 2011 : Pour la 1ère fois de son histoire, l’EFCV. organise l’assemblée générale du District de la Charente
2 juillet 2011 : Le club de foot de Villefagnan fête les 40 ans de la relance du club.
 

Aperçu Historique, Dr Sauteraud, 1979
Le Football Club de Villefagnan a été créé le 2 septembre 1955
Son bureau avait alors la composition suivante : Président : Dr Geoffroy. V. Présidents : MM. Rossignol, Blum, Grelet. Secrétaire : M. Collas Louis. Trésoriers : MM. Queron et Rouffaud.
Après trois années d'existence, en 1958, la Société ne reprend pas ses activités.

En 1971, à la demande de nombreux jeunes et d'anciens joueurs, et à l'initiative de M. Albert Micheneau, directeur du collège d'enseignement général (CEG), un nouveau bureau est constitué :
  • Président : M. Albert Micheneau.
  • V. Présidents : MM. Aulard Henri et Gouge Yves.
  • Secrétaire : M. Gendraud Pierre.
  • Trésorier : M. Thomas Gaston.
Dès le mois de septembre 1971, le Football-Club aligne 3 équipes en championnat :
  • 2 équipes seniors ;
  • 1 équipe cadette.
Les trois équipes se comportent honorablement et en 1973 l'équipe première accède à la division supérieure (promotion de deuxième division).

Le 13 mars 1974, coup dur pour le F.C.V., Albert Micheneau, son président et principal artisan de sa remise en route en 1971, décède après une courte mais implacable maladie. M. Claude Perot était alors porté à la présidence.

En 1975, sous l'impulsion d'Alain Damy, nouvellement nommé professeur d'EPS au Collège, se crée une équipe féminine qui dès son départ fait très bonne figure, d'abord en matches amicaux et ensuite en championnat.

La saison 1977-78 fut une saison faste pour les «Vert et Blanc» : la deuxième place de leur poule avec en prime la montée en deuxième division.
Cette année l'équipe fanion évolue donc en deuxième division et après un début assez difficile elle semble bien se reprendre.

Actuellement, 1979, le club compte 65 licenciés.
Composition du Bureau du F.C.V. :
Président : M. Claude Perot.
V. Présidents : MM. Chanson Louis, Olivier Michel, Rubbens Robert.
Secrétaire-Trésorier : M. Gendraud Pierre.
Secrétaire adj. : M. Pouzioux Alphonse.
Trésorier adj. : Mme Rubbens H.
Responsable sect. féminine : M. Damy Alain.
Membres : MM. Rossignol Gaston, Taurissou Marc, Tessier Jean, Mention Christian, Debord Daniel, Quintard Paul, Magnant Michel, Mme Loiseau Andrée. Couleurs du club : maillot vert, culotte noire.

Un nouveau terrain, appartenant à la commune a été créé derrière le C.E.G. 700 camions de remblais ont été utilisés pour l'aplanir. Des vestiaires plus accueillants sont à l'étude. Ce club fait partie de la ligue du Centre-Ouest, District de l'Angoumois, et évolue actuellement en deuxième division, poule B.


Football Villefagnan juin 2001
La saison est à peine terminée que les footballeurs villefagnanais ont réinvesti la pelouse du stade Edouard Loiseau. Mais samedi (de la Pentecôte), ils n’avaient pas revêtu leurs maillots habituels ni enfilés les chaussures à crampons : ils se sont transformés en cantonniers.
La pelouse du stade de Villefagnan, dressée au dessus d’un terrain remblayé, argileux et peu stabilisé, demandait une réfection.
Après l’hiver particulièrement humide 2000-2001, des trous se sont formés au dessus du drainage et devant les buts, le terrain devenait dangereux.
Le club a décidé spontanément de profiter de la trêve de fin de saison pour aplanir le sol et semer une belle pelouse opérationnelle dès les premiers entraînements.
Les agriculteurs sont arrivés nombreux samedi matin avec des engins puissants. De la terre de remblais était chargée par le tracto-pelle de Pierrot Plisson dans les remorques de François-Xavier Ballon et J. Tireau.
Elle était étalée par les engins de manutention de Théo Gasseling, de Francis Gérard, de Landry Bossard et d’Antoine Chartier.
J. P. Bonnaud se chargeait quant à lui de gratter la pelouse avec une herse rotative. Derrière, autour de Didier Sanhoune et du fidèle Gérard Guillemineau, une poignée de volontaires ramassait les pierres. «On avait procédé de la même manière lorsqu’on a fait le terrain des petits, rappelle Gérard Guillemineau, les agriculteurs nous avaient superbement aidés avec leurs engins».
Le terrain a été équipé l’an passé par la commune d’un éclairage puissant.
Dans quelques temps, lorsque sera réalisé le nouveau lotissement, les accès au stade seront améliorés de même que le parking.
Le club investit à son tour dans l’avenir avec ce travail effectué par des bénévoles.

Nota : cette initiative n'avait pas été du tout du goût du maire, mais l'adjoint aux sports devait le prévenir. Et moi, on a cru que j'étais complice... de cette belle oeuvre.




Une AG en juin 2004
L’EFCV en assemblée générale
L’assemblée générale de l’Etoile Football Club de Villefagnan a demandé vendredi soir aux membres du club une attention très soutenue. Et le président Didier Sanhoune n’a pu que s’effacer devant leurs cris de désespoir lorsque… la Grèce infligeait le but de la victoire à la France. Chacun aura compris qu’organiser une assemblée générale un soir de match de coupe d’Europe demande beaucoup de culot... et un téléviseur portable. «Il faut m’excuser, avouait Didier Sanhoune, j’ai oublié de regarder le calendrier avant de programmer cette AG». Patrick Plon, représentant le conseil municipal de Villefagnan, a pu écouter la lecture des bilans malgré la concurrence déloyale de l’écran TV...
L’AG a débuté par une minute de silence en mémoire de trois dirigeants du club décédé au cours de l’année : Mme Loiseau, Yves Pautraud et Gérard Guillemineau. Un moment de recueillement intense.
Didier Sanhoune a présenté un bilan très varié tout en soulignant le travail dans l’ombre des bénévoles et de l’école de foot. Par ailleurs, les manifestations permettent de boucler le budget. «Elles représentent 43 % des recettes du club» a noté le bureau. «Elles permettent des investissements au plan sportif» commente Didier Sanhoune.
Au plan sportif, l’objectif est atteint puisque l’équipe A se maintient en deuxième division. Mais Didier Sanhoune attend plus de motivation de la part de ses joueurs car une 8e place en championnat en reflète pas le potentiel de l’équipe. Il souligne toutefois l’entrée de jeunes joueurs dans cette équipe. L’équipe B est également 8e.
L’école de foot est l’investissement du club. Les débutants ont fait une bonne progression, les poussins gagneraient à être plus souvent au complet, les benjamins terminent 2e de la poule d’excellence de la Charente avec une majorité de victoires. «Ils sont l’avenir du club» scandent les dirigeants. Les 13 ans et les 15 ans révèlent un réel potentiel. Le regroupement en entente avec Mansle pour les premiers, et Aunac pour les seconds, confirme l’intérêt de monter des équipes à 11.
Un nouveau bureau a été élu : président, Didier Sanhoune ; vice président, Mathieu Thomas ; secrétaire, Lionel Augier ; trésorier, Thomas Lanquetin.
L'équipe première sera coachée par Christian Desport. Une «nouvelle tête» chargée de l'entraînement hebdomadaire et de la gestion du match du dimanche.


Des maillots en novembre 2004
Le Clos des Tours emmaillote l’Etoile Football Club de Villefagnan
A 11 heures pétantes, samedi, les aînés du Clos des tours étaient regroupés dans le grand salon de la résidence pour accueillir les représentants de l’Etoile Football Club de Villefagnan (EFCV). Grande émotion car dans la délégation de l’EFCV pouvait se nicher des petits enfants. Cette cérémonie avait pour objectif d’offrir au club de Villefagnan un nouveau jeu de maillots taille senior. «Ce n’est pas la première fois que le Clos des Tours nous offre des maillots, a rappelé le président Didier Sanhoune, nous avions reçu il y a quelques années un jeu pour l’école de foot». Le Clos des Tours veille aux événements déroulés quotidiennement dans le canton et naturellement s’intéresse aux résultats de l’EFCV. De même que les plus jeunes du canton ne ratent aucune occasion de montrer leur sympathie aux résidants comme Maurice Mollet, l’un des plus fidèles supporters de l’équipe locale, qui a reçu samedi l’insigne honneur de distribuer ces rutilants maillots verts à l’EFCV. Il dit recevoir un bon accueil au stade le dimanche après-midi lorsqu’il assiste aux matches. Quelques dames se sont demandées pourquoi Lionel Augier, le cuisinier de la résidence qui visiblement fait partie de l’EFCV, a hérité d’un maillot bleu ciel. «Parce que c’est lui le gardien de but» ont répondu les jeunes joueurs en expliquant le règlement.
«Ces remises de maillots symbolisent le trait d’union entre les générations» ont expliqué de concert Francette Bottreau directrice du Clos des Tours et Didier Sanhoune qui a ajouté : «Cela fait plaisir de se sentir soutenu au plan local». Le verre de l’amitié a permis de faire avec les résidants le point de la saison et de recevoir de vifs encouragements pour se placer dans le haut du classement. Et de savoir si les dirigeants du club pensent dénicher de futurs Zidane parmi leurs petits enfants.

 
Récidive avec les seniors...

L'anniversaire, 40 ans ça se fête !
Villefagnan
L'Etoile fête sportivement quarante années de ballon rond
Samedi 2 juillet 2011, l'après-midi aura été sportif et nostalgique sur le terrain Edouard Loiseau. Des U9 aux vétérans on a joué la passe et fait vivre les souvenirs. Les anciens ont retrouvé un terrain en méforme.
Emus, dans la cinquantaine désormais, ils - et elles - ont rechaussé le maillot vert de l'Etoile Football Club. Certains sont déjà retraités. Tous, sueur au front, dans le meilleur esprit ont affronté les jeunes pour montrer que le sport maintient le lien entre générations. Afin que la mémoire ne s'efface pas Gaël Tireau soutenu par le président Didier Sahnoune a préparé une exposition photo et un livre avec celles de toutes les équipes. Il a inséré des coupures de presse, des fac similé de documents d'époque. Il a fouillé large et exhumé des archives pour la période allant de la guerre de 1939 à 1970. Il avait lancé un appel productif aux anciens.
«En 1940, une équipe dénommée «Avant Garde Sportive» d'après le nom du club de rugby est créée» lit-on dans ce livre (lire plus bas).
L'Echo Sportif désigne le club sous l'appellation AGS. Précisons toutefois que le rugby a débuté vers 1908 sous le nom d'Union Sportive de Villefagnan (USV), est reparti de même en 1924 et que l'Avant Garde Villefagnan (AGV) était un club de tir et de gymnastique destiné à la préparation militaire des conscrits et réservistes. L'union de ces deux clubs s'est faite en 1932 car pour obtenir une subvention destinée à l’achat d’un terrain de rugby, l’USV dut se fondre à l’Avant-Garde. Le terrain sera baptisé «parc des sports» puis «stade André Pourajeaud».
La carte de joueur licencié à l'Avant Garde de Villefagnanaise d'Yves Gouge pour la saison 1940-1941 fait ressortir l'affiliation du club à la FFFA (ligue du centre-ouest). Pour la saison 1941-1942 une carte de membre honoraire témoigne : l'Avant Garde, société scolaire et post-scolaire est affiliée aux fédérations USTT, l'EVA, FFFA, UFOLEP et USPM. On y pratique le tir, le football, les sports, on y fait sa préparation militaire. Trois instituteurs dont le président Louis Marboeuf mènent la danse.

Un terrain de football-rugby
«Au début on jouait sur le stade de rugby alternativement un dimanche sur deux» se souvient Claude Perot, président de 1974 à 1986 à la suite d'Albert Micheneau. Comme au temps du football-rugby d'avant la guerre de 1914. Une bonne entente sauf qu'un jour... les équipes «ballon rond» et «ballon ovale» avaient programmées chacune un match à la même heure. Il fallait sortir de ce marasme. Et il y avait une équipe de filles coachée par Alain Damy dont le devenir était prometteur.
En 1976, le maire Henri Le Gueut réussira à trouver le stade actuel. Un terrain pentu et de la mauvaise terre, des rochers issus du remembrement qui ne feront réellement rien pour apaiser les différends entre le football et le rugby. Il a fallu combler, niveler, ratisser l'argile. «De nombreuses soirées ont été consacrées par les joueurs à se muscler en faisant la chaine pour évacuer les pierres» soupire Claude Perot. Avec les années la qualité de ce terrain ne s'est pas réellement améliorée même si des efforts ont été fait pour le drainer ou l'éclairer. Pour ses quarante ans, et encourager sa belle école de football, le club qui ne compte plus qu'une équipe senior verrait bien son terrain se restaurer. Le canton disposait de plusieurs terrains en bel état mais aujourd'hui les joueurs sont moins nombreux. Et l'histoire du handball qui a vu partir ses seniors vers des cantons voisins faute d'un gymnase aux normes, pourrait bien se répéter.
Les grandes dates du club
1940 à 1948 : une première équipe de foot sous le nom d'Avant Garde Sportive;
1955 à 1959 : le Football Club de Villefagnan démarre le 2 septembre 1955 mais quatre ans plus tard s'essouffle faute de joueurs et de dirigeants ;
1971 à 1972 : le club est relancé par Albert Micheneau directeur du collège;
1972 à 1973 : c'est la montée en P2;
1977 à 1978 : c'est la montée en D2;
1980 à 1981 : c'est la montée en P1 (pendant 7 ans);
1986 à 1987 : Jacky Ferron est président;
1987 à 1988 ; descente en D2;
1990 à 1991 : descente en P2, Jean-Louis Lecommandoux est président;
1993 à 1994 : entente avec Courcôme;
1999 à 2000 : Didier Sahnoune est président;
2007 à 2008 : Gaël Tireau est président;
2010 à 2011 : Didier Sahnoune est président.


Villefagnan (juin 2012)
L'étoile football club met le paquet sur les jeunes
Depuis des années on en parlait du côté des dirigeants de Villefagnan. Samedi à l'assemblée générale de l'étoile football club de Villefagnan (EFCV), Laurent Fouillet président du Stade Ruffécois, et Alain Thil de l'école de football d'Aunac, étaient cordialement invités. Parce qu'il a fallu se rendre à l'évidence. «On a décidé de créer un rassemblement de jeunes articulé sur le Stade Ruffécois, explique Didier Sahnoune président de l'Etoile, pour les U15, U17 et U19, le but est de les faire former par de vrais éducateurs
Des ententes fonctionnaient déjà avec Ruffec et Aunac. «Ce rapprochement va permettre à nos jeunes de jouer le plus possible, et d'accéder au plus haut niveau, expose Laurent Fouillet, peu importe la couleur du maillot, il faut montrer qu'en Nord-Charente on est capable de se rassembler et qu'on est aussi doué qu'ailleurs.» Un flash puissant pour raviver la flamme chez les jeunes. Les présidents misent sur l'avenir. Laurent Fouillet verrait bien un bus faire le tour des communes pour conduire les jeunes au stade le samedi. Pour une plus grande assiduité.
Hervé Mémeteau, coach et professeur des écoles, connait bien les jeunes : «Il faut leur permettre de se donner du plaisir, les éducateurs des deux clubs doivent aussi tenir un objectif de convivialité». A partir de 15 ans, la plupart des jeunes du Ruffécois se retrouvent dans les mêmes lycées, du coup l'esprit de clocher disparaît.
La saison de l'école de foot villefagnanaise a été marquée par des sous-effectifs chroniques, en U9, U11 et U13. Au niveau des seniors, les dirigeants constatent l'éloignement des joueurs : «Leur origine lointaine ne facilite par les entrainements ni les matchs, le carburant coûte cher, certains viennent d'Angoulême, tous travaillent - tant mieux - mais cela ne facilite pas leur disponibilité». Didier Sahnoune veut contrer cet handicap par une nouvelle organisation des entrainements. Afin de tordre le cou «à notre habitude de faire un début de saison médiocre faute d'entrainement avant d'exploser les scores en fin de parcours».
Patrick Plon, adjoint au maire, a félicité le club et recueilli les doléances des dirigeants
.

Villefagnan (juin 2013)
L'EFCV souffre d'un manque d'effectifs
L'Etoile Football Club Villefagnan (EFCV) a tenu son assemblée générale sans son président démissionnaire. L'équipe seniors ne compterait plus que 4 joueurs. Mais celle du foot-loisir regorge de licenciés. L'école de football voit l'effectif diminuer.
«On va faire cette AG comme on peut» expose Mathieu Thomas. Gaël Tireau présente une situation financière saine, avec «assez de réserve pour repartir». L'année n'aura pas été facile pour Didier Sanhoune, président démissionnaire, et son équipe. Depuis des mois, tous recherchent des solutions pour sauver le club. Peu à peu l'effectif senior s'est étiolé (16 joueurs en début de saison) avec des joueurs qui partent travailler hors département. Il aura fallu le renfort du foot-loisir pour terminer à l'avant-dernière place de 4e division. La situation est identique pour tous les petits clubs, et dans le secteur beaucoup ont déjà disparu.
A l'école de football, c'est la démographie qui impose sa loi. «Il suffit de compter les scolaires, d'ôter les filles, les enfants qui préfèrent un autre sport, scande Hervé Mémeteau, et il n'en reste que 2.» Le bilan a été dressé par catégorie, en U9 l'équipe est passée de 8 à 3 joueurs ; en U11 l'effectif était trop faible ; en U13 la 1ère phase s'est faite en entente avec Nanteuil, la seconde avec l'arrivée de petits nouveaux a permis de jouer seuls ; en U15 l'entente avec Ruffec a bien fonctionné, l'équipe finit 4e de la 1ère DIV : en -17, de même mais avec un effectif juste. «Il y a eu une bonne osmose entre Ruffec et Villefagnan, assure Laurent Fouillais du Stade-Ruffécois, les dirigeants de Villefagnan sont entrés à bras le corps dans l'entente».
L'avenir est tracé. «On peut bien vivre sans équipe fanion» convient Mathieu Thomas. Le foot-loisir compte 20 joueurs. L'école pourrait tourner en entente avec Ruffec - l'EFCV fournira un dirigeant par catégorie -, des prêts de joueurs sont possibles. «Il y aura toujours des matchs à Villefagnan» confirme Gaël Tireau. Laurent Fouillais est optimiste : «Cette entente pourrait vous permettre de reconstituer une équipe senior».
La commune, disposée à aider financièrement l'EFCV, peut être rassurée. Pascal Boeuf, adjoint au maire, n'aimerait pas voir le foot quitter Villefagnan. «Il faut maintenir de l'entrainement ici pour recruter» ajoute Hervé Mémeteau.
Les membres du club ont élu le conseil d'administration qui se réunira mercredi pour désigner un bureau : Frédéric Demondion, Alain Ayrault, Pascal Loiseau, Gaël Tireau, François Balusseau, François-Xavier ballon, Didier Sanhoune et Mathieu Thomas.


 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site